Vous avez une plainte à formuler?

Une bonne planification réduit vos risques et augmente vos chances d’atteindre vos objectifs. Mais si les choses devaient mal tourner? Que pouvez-vous faire si la relation avec votre conseiller se détériore? Vous pouvez vous protéger.

Si vous avez des préoccupations au sujet de votre conseiller financier accrédité, société d’investissement ou organisme de placement collectif, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour résoudre le problème.

Étape 1
Parlez-en à votre conseiller financier (ou à votre fournisseur de services, si vous gérez vous-même vos placements) pour lui faire part de vos préoccupations. La plupart des problèmes sont dus à un malentendu ou à une simple erreur humaine et peuvent être facilement résolus lorsqu’on en parle.

Étape 2
Si vous ne pouvez pas résoudre le problème avec votre conseiller financier, communiquez avec le siège social de la société d’investissement et adressez-vous au responsable de la conformité ou à l’ombudsman. Les problèmes se règlent souvent par un simple coup de fil.

Étape 3
Si le problème n’est toujours pas réglé à votre satisfaction, vous pouvez vous adresser à l’organisme de réglementation qui régit la société en question ou à l’ombudsman général, tel qu’il est précisé ci-dessous. Le conseiller financier ou le responsable de la conformité peuvent vous dire auprès de quel organisme ils sont inscrits :

Par ailleurs, si votre plainte n’est pas résolue à votre satisfaction dans les 90 jours suivant la date où vous l’avez soumise à la société en question, vous pouvez communiquer avec l’Ombudsman des services bancaires et d’investissement. L’OSBI est un service national indépendant de règlement des différends qui enquête sur les plaintes non résolues soumises par les clients, les banques et le secteur de l’investissement. L’OSBI est une solution de rechange aux tribunaux qui est officieuse, confidentielle et gratuite pour les investisseurs.