Glossaire

A

  • Achat (aussi appelé « cotisation ») - Montant que vous avez investi dans un fonds d’investissement.

  • Achat sur marge - Achat d’une valeur mobilière effectué en partie avec de l’argent emprunté.

  • Acquisition des droits - Dans le cadre d’un régime de retraite, droit qu’a l’employé à une partie ou à la totalité des cotisations de l’employeur, soit en espèces soit sous forme de rente différée.

  • Actif - Ce dont une entreprise ou un particulier est propriétaire.

  • Action - Titre accordant à son porteur une participation dans une société. Les termes « action » et « titre de participation » sont souvent interchangeables.

  • Action ordinaire - Titre représentant une participation à l’actif d’une société par actions. Confère généralement à son porteur le droit de voter.

  • Action privilégiée - Titre de propriété, ayant un rang supérieur à celui de l’action ordinaire d’une société, qui accorde à son porteur des droits privilégiés sur les actifs d’une société en cas de liquidation ainsi qu’un dividende annuel déterminé.

  • Actions de croissance - Actions d’une société dont on s’attend à voir les bénéfices augmenter plus rapidement que la moyenne.

  • Actions rachetables - Actions privilégiées ou obligations qui donnent à la société émettrice l’option (ou l’obligation) de racheter les titres à un prix déterminé. Aussi appelées « titres remboursables ».

  • Aperçu du fonds - Document que les gestionnaires de fonds sont tenus de produire pour chaque fonds commun de placement qu’ils créent. L’aperçu du fonds vise à aider les investisseurs à trouver et à utiliser les renseignements importants sur chacun des fonds communs de placement. Chaque aperçu de fonds est rédigé dans un langage simple, ne compte pas plus de deux pages recto verso et comporte des renseignements clés pour les investisseurs, y compris le rendement passé, les risques et les coûts d’investissement associés au fonds. Les courtiers doivent fournir l’aperçu du fonds avant que le client n’investisse dans le fonds.

  • Applications de budget - Outils en ligne visant à aider les gens à gérer leurs revenus et leurs dépenses dans le but d’épargner pour leurs besoins futurs. Les applications de budget sont généralement accessibles par l’intermédiaire d’un ordinateur ou d’un téléphone intelligent, et une recherche rapide en ligne vous permettra de repérer celle qui convient le mieux à vos besoins.

B

  • Bénéfices non répartis - Tranche du bénéfice net qui n’est pas distribuée sous forme de dividendes, mais conservée par l’entreprise pour être réinvestie ou pour rembourser la dette.

  • Bénéficiaire - Personne qui a droit ou qui reçoit des biens dans le cadre d’une fiducie, d’un testament, etc.

  • Bon de souscription - Titre conférant au détenteur le droit de souscrire des actions d’une société à un prix et dans un délai déterminés. Les bons de souscription sont habituellement émis lors d’une émission d’obligations, d’actions privilégiées ou d’actions ordinaires.

  • Bon du Trésor - Emprunt public à court terme. Les bons du Trésor ne versent pas d’intérêt, mais sont vendus à escompte. La différence entre le prix à escompte et la valeur nominale correspond au rendement que reçoit l’investisseur.

C

  • Capital - En règle générale, argent ou biens utilisés par une entreprise. Le terme s’applique également aux liquidités en réserve, à l’épargne ou à d’autres biens de valeur.

  • Capitalisation - Processus selon lequel un revenu est gagné sur la tranche précédente de revenu gagné. La valeur finale du placement se compose du montant initial investi et des revenus réinvestis.

  • Capitaux propres - Partie des actifs d’une société qui appartient à ses actionnaires, tant ordinaires que privilégiés, après prise en compte de toute réclamation antérieure.

  • Certificat de placement garanti (CPG) - Instrument de dépôt émis par les banques, les sociétés de fiducie et d’autres établissements financiers et assorti d’un taux d’intérêt fixé d’avance pour une période donnée.

  • Coefficient bêta - Terme statistique utilisé pour illustrer la relation entre le cours d’un titre ou d’une part de fonds commun de placement donné et celui de titres semblables ou d’indices boursiers.

  • Commission de suivi - Frais payés de façon continue par le gestionnaire de fonds au courtier en échange des services et conseils prodigués au client tant que celui-ci investit dans le fonds. Ce montant est compris dans le prix du fonds commun de placement dont vous achetez des parts.

  • Commission des valeurs mobilières - Organisme gouvernemental établi dans chaque province et territoire du Canada et chargé de réglementer la distribution et la vente de fonds communs de placement et d’autres valeurs mobilières dans son territoire. Les commissions des valeurs mobilières de tout le pays ont volontairement formé un organisme, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), en vue d’améliorer, de coordonner et d’harmoniser la règlementation des marchés financiers au Canada. Cependant, certaines lois sur les valeurs mobilières peuvent différer d’un territoire à l’autre.

  • Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) - Régime enregistré qui permet de réaliser un revenu de placement et des gains en capital à l’abri de l’impôt sur des cotisations dont le montant annuel est assujetti à un plafond.

  • Compte global - Compte sous gestion professionnelle qui regroupe un lot de placements sélectionnés en fonction des objectifs du client.

  • Conseiller en placement - Personne qui offre des conseils financiers à ses clients pour les aider à atteindre leurs objectifs financiers. Aussi appelé « conseiller financier ».

  • Cotisation - Montant que vous avez placé dans un fonds d’investissement. Aussi appelées « achats ».

  • Courbe de rendement - Représentation graphique de la relation entre les taux de rendement d’obligations semblables, mais dont les dates d’échéance sont différentes.

  • Cours (du marché) - Dans le cas d’une valeur mobilière, généralement le cours de la dernière opération de vente d’une action ou d’une obligation.

  • Courtier - Mandataire qui agit soit à la vente, soit à l’achat de titres, de marchandises ou d’autres biens, pour le compte d’un investisseur dont il reçoit des ordres. Il est normalement rémunéré par un courtage qu’il facture à l’investisseur pour ce service.

  • Courtier en valeurs mobilières (aussi appelé « société de courtage ») - Société dont les représentants en matière de finances sont inscrits. Les sociétés de courtage fournissent leurs services aux investisseurs soit directement, soit par l’intermédiaire d’un représentant. Ces services comprennent l’analyse des besoins financiers du client, l’achat et la vente de parts de fonds de placement pour le client en fonction de ses besoins, la production de relevés de compte et autres renseignements, et la vérification que les conseillers respectent la règlementation gouvernementale.

  • Crédit d’impôt - Crédit d’impôt qui réduit directement le montant de l’impôt à payer.

  • Crédit d’impôt pour dividendes - Crédit d’impôt accordé aux investisseurs qui gagnent des revenus de dividendes provenant de placements dans des actions de sociétés canadiennes.

D

  • Décumulation - Processus par lequel les retraités gèrent et dépensent leur revenu pendant leur retraite.

  • Déduction fiscale - Réduction du revenu total avant le calcul du montant de l’impôt à payer.

  • Dépositaire - Établissement financier, habituellement une banque ou une société de fiducie, qui garde en sécurité les valeurs mobilières et l’argent comptant d’une société de placement.

  • Distribution - Paiement fait aux investisseurs par un fonds commun de placement et représentant le revenu ou le profit réalisé à la vente des valeurs mobilières.

  • Diversification - Processus qui vise à limiter les risques inhérents au placement en répartissant les fonds dans diverses valeurs mobilières. La diversification peut se faire en fonction des types de valeurs mobilières, des sociétés, des secteurs et des régions.

  • Dividende - Paiement que fait une société à ses actionnaires à même les profits de la société. Le dividende des actions ordinaires fluctue en fonction du bénéfice réalisé par la société et de ses liquidités. Il peut être omis si les affaires vont mal ou si les administrateurs retiennent les bénéfices pour les affecter à l’achat d’immobilisations.

  • Droits de cotisation - Montant que vous pouvez verser à votre REER dans une année donnée. Si vous devez retirer de l’argent de votre REER plus tôt que prévu, vous perdrez les droits de cotisation que vous avez utilisés lors de la cotisation initiale.

  • Droits de souscription - Options accordées à un actionnaire lui permettant d’acheter directement d’autres actions de la société. Ces droits sont attribués aux actionnaires en proportion du nombre de titres qu’ils détiennent.

E

  • Effet de levier - Utilisation de divers instruments financiers ou de capital emprunté, comme une marge, pour accroître le montant investi.

  • Encaissable par anticipation - Se dit d’obligations ou d’actions privilégiées dont le porteur a le droit de demander le remboursement à l’émetteur avant la date d’échéance.

F

  • Facteur d’équivalence - Montant soustrait du plafond de cotisation à un REER qui est calculé selon les prestations de retraite acquises par l’employé dans le cadre de son régime de retraite ou d’un régime de participation différée aux bénéfices. Le facteur d’équivalence figure sur le feuillet T4 et l’avis de cotisation de Revenu Canada.

  • Fiducie - Acte par lequel des biens sont transférés au nom d’une personne, le fiduciaire, qui s’oblige à détenir ces biens pour le compte et à l’avantage d’une autre personne.

  • Fiducie d’investissement à participation unitaire - Fonds non constitué en société dont la structure organisationnelle permet de traiter les revenus comme le ferait une entité conduit.

  • Fiducie de placement immobilier - Société d’investissement à capital fixe spécialisée dans les placements immobiliers et hypothécaires.

  • Fonds à revenu - Fonds commun de placement qui investit principalement dans des titres à revenu fixe, tels que les obligations, les titres hypothécaires et les actions privilégiées. L’objectif principal est de générer un revenu tout en préservant le capital des investisseurs.

  • Fonds commun de placement - Type de fonds de placement le plus commun. Environ 4,9 millions de ménages canadiens, depuis les néophytes jusqu’aux investisseurs avertis, ont recours aux fonds communs de placement pour bâtir leurs épargnes.

  • Fonds d’actions - Fonds commun de placement dont le portefeuille est composé essentiellement d’actions ordinaires.

  • Fonds d’investissement - Mise en commun des sommes recueillies auprès de nombreux investisseurs et utilisées pour acheter conjointement des actions, des obligations ou d’autres titres. Le type le plus courant de fonds d’investissement est le fonds commun de placement.

  • Fonds de dividendes - Fonds commun de placement qui investit dans les actions ordinaires et privilégiées de sociétés canadiennes bien établies qui ont l’habitude de verser régulièrement des dividendes supérieurs à la moyenne.

  • Fonds de fonds - Fonds commun de placement qui investit dans d’autres fonds communs de placement. Le coût pour l’investisseur est compris dans le ratio des frais de gestion (RFG) du fonds qu’il détient directement; il ne paie pas l’ensemble des RFG des fonds sous-jacents, conformément à l’article 15.2 du Règlement 81-106 sur l’information continue des fonds d’investissement, qui comporte une règle précise pour calculer le RFG d’un fonds de fonds.

  • Fonds de placements hypothécaires - Fonds commun de placement qui investit dans des créances hypothécaires. Le portefeuille d’un tel fonds est habituellement composé de prêts hypothécaires de premier rang sur des propriétés résidentielles au Canada, quoique certains fonds investissent aussi dans des prêts hypothécaires commerciaux.

  • Fonds de placements immobiliers - Fonds commun de placement dont le portefeuille est composé essentiellement d’immeubles résidentiels ou commerciaux.

  • Fonds du marché monétaire - Type de fonds communs de placement qui investit principalement dans les bons du Trésor et d’autres titres à court terme à faible risque.

  • Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) - Option offerte au titulaire d’un REER de recevoir annuellement un revenu d’un montant déterminé au moment de la retraite, pendant que les actifs résiduels du régime demeurent à l’abri de l’impôt.

  • Fonds équilibré - Fonds commun de placement dont la politique de placement consiste à équilibrer le portefeuille au moyen d’obligations et d’actions selon des proportions plus ou moins grandes.

  • Fonds indiciel - Fonds commun de placement dont le portefeuille est modelé sur celui d’un indice boursier particulier, l’objectif étant de reproduire le comportement général du marché où le fonds investit.

  • Fonds international - Fonds commun de placement qui investit dans les titres d’un certain nombre de pays.

  • Fonds obligataire - Fonds d’investissement composé essentiellement d’obligations.

  • Fonds sans frais d’acquisition - Fonds commun de placement qui ne perçoit aucuns frais lors de l’achat ou de la vente de ses parts.

  • Fonds spécialisé - Fonds commun de placement qui concentre ses placements dans un secteur industriel ou économique particulier ou dans une région particulière.

  • Frais - Commission que paie l’investisseur à l’achat ou à la vente de parts d’un fonds commun de placement. Le montant, habituellement basé sur le prix d’achat ou de rachat, est versé à la société de courtage. La commission peut prendre la forme de frais uniques imputés à l’achat des parts (frais d’acquisition) ou à la disposition du placement par l’investisseur (frais de rachat).

  • Frais d’acquisition reportés (FAR) - Dans le cas de certains fonds, le dépôt de l’investisseur est acheminé intégralement au gestionnaire de fonds d’investissement. Dès sa réception, celui-ci verse une commission à la société de courtage. Lorsque l’investisseur effectue un retrait du fonds, il se peut qu’il doive payer des frais d’acquisition reportés au gestionnaire de fonds d’investissement en raison de la commission versée à la société de courtage. Après un certain nombre d’années, ces frais diminuent habituellement à zéro.

  • Frais de gestion - Somme payée au gestionnaire de portefeuille par l’organisme de placement collectif pour gérer ses activités et surveiller son portefeuille.

  • Frais de rachat - Frais perçus lors du rachat de parts d’un fonds commun de placement.

G

  • Gain en capital - Augmentation de la valeur d’un bien immobilisé (comme un placement) de sorte qu’il vaut plus que son prix d’achat. Le gain est réalisé lorsque le bien est vendu.

  • Gains ou pertes réalisés - Lorsqu’un investisseur vend un placement (comme des parts d’un fonds commun de placement), il réalise un gain ou une perte sur la valeur du placement. Avant d’être vendu, le placement peut voir sa valeur fluctuer souvent, mais vous ne pouvez profiter du gain (ou de la perte) que lorsque vous vendez effectivement le placement.

  • Gains ou pertes réalisés - Lorsqu’un investisseur vend un placement (comme des parts d’un fonds commun de placement), il réalise un gain ou une perte sur la valeur du placement. Avant d’être vendu, le placement peut voir sa valeur fluctuer souvent, mais l’investisseur ne peut profiter du gain (ou de la perte) que lorsqu’il vend effectivement le placement.

  • Gestionnaire de fonds - Société qui surveille les titres. Le gestionnaire de fonds supervise les activités du fonds d’investissement, entre autres en décidant quels titres acheter et en quelle quantité, et quand acheter et vendre des titres. Ses décisions reposent sur l’objectif et la stratégie définis pour le fonds. Le fonds d’investissement offre aux investisseurs un plus large éventail de possibilités de placement et de styles de de gestion, à un coût plus faible, que ceux auxquels bien des investisseurs auraient accès par eux-mêmes.

  • Gestionnaire de fonds de placement - Société qui gère les fonds de placement en effectuant notamment les tâches suivantes : définir la stratégie et les objectifs du fonds, acheter et vendre pour le fonds des placements qui respectent ses objectifs, calculer la valeur quotidienne de l’actif net du fonds (laquelle détermine le prix de vente ou d’achat de parts du fonds un jour donné), faire la tenue de livres pour les fonds et ses investisseurs, dont les déclarations fiscales, et faire en sorte que le fonds respecte les exigences réglementaires.

  • Gestionnaire de portefeuille - Personne qui décide des titres (actions, obligations et instruments du marché monétaire) à acheter pour un portefeuille et dans quelle quantité, et qui détermine quand vendre et acheter des titres. Le gestionnaire de portefeuille fait ces choix en fonction de la stratégie présentée dans le prospectus, dans le cas d’un fonds commun de placement.

I

  • Indice boursier - Instrument servant à illustrer les tendances des marchés boursiers. Le plus suivi au Canada est l’indice composé TSE 300 de la Bourse de Toronto.

  • Indice de référence - Renseignements permettant de comparer le rendement de différents produits de placement. Les indices de référence ne peuvent être comparés directement aux taux de rendement personnels ou cibles étant donné qu’ils ne tiennent pas compte des coûts.

  • Indice des prix à la consommation (IPC) - Instrument statistique mesurant l’évolution du coût de la vie pour les consommateurs. Il sert à mettre en lumière le pourcentage des hausses et des baisses de prix, c’est-à-dire l’inflation.

  • Inflation - Situation de hausse des prix. Au Canada, l’indice des prix à la consommation (IPC) sert habituellement de mesure de l’inflation.

  • Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC) - L’IFIC est le porte-parole du secteur des fonds d’investissement au Canada. L’IFIC regroupe 150 organismes, dont des gestionnaires de fonds, des distributeurs et des entreprises de services au sein du secteur, en vue de promouvoir le dynamisme et la stabilité du secteur des placements afin que les investisseurs puissent atteindre leurs objectifs financiers. En faisant le lien entre les épargnants canadiens et l’économie nationale, notre secteur contribue grandement à la croissance de l’économie canadienne et à la création d’emplois. Notre organisme est fier d’avoir été au service des consommateurs canadiens de services financiers depuis plus de 50 ans.

  • Intérêt - Somme payée au prêteur par l’emprunteur pour l’usage de son argent. Une société par actions verse de l’intérêt aux détenteurs de ses obligations.

  • Intérêts composés - Plus-value en intérêt réalisée par rapport à une période antérieure. Par exemple, lorsque vous investissez 100 $ à un taux d’intérêt annuel de 4 %, votre placement augmentera de 4 $ et s’établira à 104 $ après un an. L’année suivante, ce placement investi au même taux de 4 % passera à 108,16 $. Le 16 cents supplémentaire correspondent aux intérêts sur les intérêts précédents. Ce montant peut sembler dérisoire, mais l’effet des intérêts composés s’accroit chaque année et devient très important au fil du temps.

J

  • Juste valeur marchande - Prix dont conviendraient deux parties compétentes agissant en toute liberté. Norme d’évaluation d’un bien dans les cas de disposition présumée.

L

  • Les agences d’évaluation du crédit - Organismes qui tiennent un dossier sur la fréquence à laquelle vous payez vos factures. Si vos antécédents de crédit sont défavorables, vous aurez des difficultés à emprunter de l’argent dans le futur. Equifax Canada et TransUnion Canada sont les deux principales agences au Canada. Pour obtenir gratuitement une copie de votre dossier de crédit, consultez les sites Web des agences.

  • Liquidateur - Personne ou société choisie par un particulier pour veiller au respect des dispositions de son testament.

  • Liquidité - Facilité avec laquelle un placement peut être converti en espèces à un prix raisonnable.

  • Loi sur les valeurs mobilières - Loi provinciale régissant les activités de prise ferme, de distribution et de vente des valeurs mobilières.

M

  • Mandant - Personne pour laquelle un courtier exécute un ordre ou courtier qui achète ou vend des titres pour son propre compte.

  • Marché baissier - Période pendant laquelle la valeur du marché des valeurs mobilières, ou d’un secteur du marché, est généralement en baisse.

  • Marché des capitaux - Marché financier sur lequel on achète et on vend des valeurs mobilières comme les actions et les obligations.

  • Marché émergent - Économie (généralement d’un pays) en croissance rapide qui devient plus développée, et peut être un marché attrayant où investir.

  • Marché haussier - Période pendant laquelle la valeur du marché des valeurs mobilières, ou d’un secteur du marché, est généralement en hausse.

  • Marché hors cote - Marché où se négocient les valeurs mobilières qui ne sont pas inscrites à la cote officielle d’une bourse. On y négocie des obligations, des titres du marché monétaire et de nombreuses actions.

  • Marché monétaire - Partie du marché des capitaux où se négocient les effets à court terme tels que les bons du Trésor, le papier commercial et les acceptations bancaires.

  • Marge - 1) Argent emprunté pour acheter des valeurs mobilières. 2) Montant de la valeur nette de l’investisseur en pourcentage de la valeur marchande courante des valeurs mobilières.

O

  • Obligation - Instrument de créance à long terme impliquant la promesse de payer au porteur un certain montant d’intérêt et de rembourser le capital à une date d’échéance précise.

  • Obligation à coupon zéro - Obligation dont les coupons ont été détachés et qui ne rapporte aucun intérêt, mais qui est initialement vendue au-dessous du pair.

  • Obligation à coupons détachés - Composante « capital » d’une obligation dont les coupons ont été détachés. Le porteur de cette obligation a droit à sa valeur nominale à l’échéance, mais non aux paiements annuels d’intérêts.

  • Opération - Achat ou vente d’un titre.

  • Option - Droit ou obligation d’acheter ou de vendre un certain nombre d’actions à un prix et dans un délai fixés d’avance.

  • Option d’achat d’actions - Droit (mais non obligation) d’acheter un certain nombre d’actions d’une société à un prix et dans un délai fixés d’avance. Lorsque le cours de l’action augmente, le porteur de l’option peut exercer son droit de l’acheter pour réaliser un profit. Lorsque le cours de l’action n’augmente pas, le porteur n’est pas obligé d’exercer son droit d’acheter l’action.

P

  • Passif - Ensemble des dettes et des charges d’une société sous forme de soldes créditeurs, d’emprunts, d’hypothèques et de dette à long terme.

  • Perte en capital - Perte qui se produit quand un bien immobilisé est vendu à un montant inférieur à son prix d’achat.

  • Placement à revenu fixe - Placement qui génère un montant de revenu qui demeure le même jusqu’à l’échéance du placement.

  • Plan à versements variables - Plan offert par les sociétés de fonds communs de placement aux termes duquel un investisseur se propose de placer un montant stipulé à intervalles réguliers.

  • Plan d’épargne-achat - Plan permettant à un investisseur d’acheter, de façon régulière, des parts d’un fonds commun de placement en contrepartie d’un montant déterminé.

  • Plan de retraits à délai fixe - Plan aux termes duquel les avoirs d’un investisseur dans un fonds commun de placement lui sont remis en totalité sous forme de retraits réguliers dans un délai convenu. Un montant déterminé de capital, majoré du revenu accumulé, est retiré systématiquement.

  • Plan de retraits à montant fixe - Plan qui permet au porteur de parts de fonds commun de placement de recevoir des versements fixes à intervalles déterminés, habituellement un mois ou un trimestre.

  • Plan de retraits à pourcentage fixe - Plan offert par les organismes de placement collectif qui verse à l’investisseur un revenu établi en fonction du pourcentage de la valeur des parts détenues.

  • Plan de retraits systématique - Plan offert par les organismes de placement collectif qui permet au porteur de parts de recevoir des versements provenant de son placement à intervalles réguliers.

  • Planificateur financier - Personne qui aide ses clients à atteindre leurs objectifs financiers à long terme en analysant leur situation et en élaborant un programme qui leur permettra d’atteindre ces objectifs.

  • Portefeuille - Ensemble des valeurs mobilières que possède un organisme de placement collectif ou un particulier.

  • Preneur ferme - Société de placement qui achète des valeurs mobilières directement de l’émetteur pour ensuite les revendre à d’autres sociétés de placement ou au public, ou qui les vend au public au nom de l’émetteur.

  • Préservation du capital - Protection de l’investissement initial au moyen de placements dans des titres à faible risque. La valeur des titres à faible risque a moins tendance à fluctuer que celle des titres à risque élevé, de sorte que les gains et les pertes sont généralement plus faibles. Il s’agit habituellement d’une priorité pour les gens qui investissent à court terme ainsi que pour les personnes retraitées ou approchant de la retraite qui prévoient tirer de leurs placements un revenu stable à court terme et qui disposent de peu de temps pour récupérer les pertes imputables à un éventuel recul des marchés.

  • Prime - Excédent du prix de vente sur la valeur nominale d’une obligation. Aussi, somme à verser pour maintenir en vigueur une police d’assurance.

  • Prix de base rajusté - Prix que vous avez payé pour votre investissement, majoré de tous les rajustements tels que les distributions.

  • Procuration relative au soin de la personne - Personne choisie par un particulier pour prendre des décisions et agir en son nom à l’égard des soins de santé et des traitements médicaux, notamment en matière de régime alimentaire, d’hébergement, d’habillement, d’hygiène et de sécurité.

  • Procuration relative aux biens - Personne choisie par un particulier pour prendre des décisions et agir en son nom à l’égard de ses biens et de ses finances dans l’éventualité où il ne serait plus en mesure de prendre ses propres décisions. La personne désignée comme mandataire peut être un parent, un ami ou une autre personne de confiance et n’a pas à être avocat ou notaire. La désignation d’un mandataire doit être effectuée par écrit. Les règles qui régissent les procurations varient d’une province à l’autre, alors assurez-vous de bien comprendre les règles de votre province.

  • Prospectus - Document juridique détaillé qui décrit les titres offerts et présente notamment de l’information sur les activités, la gestion, etc., de la société. Les investisseurs qui ne veulent pas lire le prospectus complet d’un fonds commun de placement peuvent retrouver les renseignements clés dans l’aperçu de ce fonds.

  • Prospectus simplifié - Prospectus abrégé et simplifié distribué par les organismes de placement collectif aux acheteurs et aux acheteurs éventuels de parts ou d’actions (voir le terme « prospectus »). Les investisseurs qui ne veulent pas lire le prospectus complet d’un fonds commun de placement peuvent retrouver les renseignements clés dans le document l’Aperçu de ce fonds.

R

  • Rachats - Montants que vous avez retirés d’un fonds d’investissement.

  • Ratio cours/bénéfice - Quotient du cours d’une action ordinaire par son bénéfice par action sur une période de 12 mois.

  • Ratio des frais d’opération (RFO) - Le RFO mesure les coûts associés à la négociation de titres pour un fonds. Ces coûts ne sont pas pris en compte dans le ratio des frais de gestion (RFG) du fonds. Le RFO est exprimé en pourcentage de la valeur moyenne de l’actif total du fonds, par exemple, 0,2 %. Pour en savoir plus sur le RFO d’un fonds, veuillez vous reporter au document Aperçu du fonds pertinent.

  • Ratio des frais de gestion (RFG) - Estimation du pourcentage de votre placement que vous payez pour 1) les services que vous recevez en échange de votre participation dans un fonds d’investissement et 2) les taxes. Par exemple, si vous investissez 10 000 $ dans un fonds dont le RFG est de 2,1 %, environ 210 $ de votre placement seront utilisés pour payer ces frais chaque année.

  • Régime de retraite - Entente officielle selon laquelle l’employeur et, la plupart du temps, l’employé cotisent à un fonds de manière à assurer à l’employé un revenu de retraite à vie.

  • Régime de retraite à cotisations déterminées - Régime de retraite enregistré qui ne garantit pas au salarié un niveau déterminé de revenu de retraite. Les prestations sont fonction du rendement des placements effectués à même les cotisations.

  • Régime de retraite à prestations déterminées - Régime de retraite enregistré qui garantit au salarié un revenu de retraite précis qui est fonction des revenus gagnés et du nombre d’années de service.

  • Régime enregistré d’épargne-études (REEE) - Régime qui permet au cotisant d’accumuler des capitaux, en bénéficiant d’un report de l’impôt, pour couvrir le coût des études postsecondaires du bénéficiaire.

  • Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) - Régime d’épargne-retraite permettant, sous réserve de certaines limites, de reporter l’impôt à payer sur des montants déduits du revenu imposable. Vous pouvez cotiser à votre REER jusqu’au 31 décembre de l’année au cours de laquelle vous atteignez l’âge de 71 ans.

  • Rendement - Taux de rendement annuel obtenu d’un placement, exprimé habituellement en pourcentage du cours du titre.

  • Rendement à l’échéance - Taux de rendement annuel qu’un investisseur recevrait d’une obligation s’il la détenait jusqu’à l’échéance.

  • Rente - Somme d’argent que vous confiez à une société afin qu’elle l’investisse pour en faire croître la valeur. Cette société vous verse ensuite des paiements réguliers pendant une période déterminée ou toute votre vie.

  • Rente viagère - Rente versée au bénéficiaire durant toute sa vie.

  • Rente viagère variable - Rente viagère dont le montant des paiements varie en fonction du rendement des placements sous-jacents.

  • Report (de l’impôt) - Forme d’abri fiscal que procure un placement admissible à des déductions fiscales durant les années de revenu élevé de l’investisseur ou permettant de retarder la réalisation de gains en capital ou d’autres revenus jusqu’à la retraite ou jusqu’à un autre moment où les revenus de l’investisseur auront vraisemblablement diminué. Un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) en est un exemple.

  • Représentant - Personne ou institution occupant un poste de confiance. Il peut s’agir d’un liquidateur (exécuteur testamentaire), d’un administrateur ou d’un fiduciaire.

  • Représentant en matière de finances (aussi appelé « représentant en placement ») - Personne qui offre des conseils financiers à ses clients pour les aider à atteindre leurs objectifs financiers.

  • Risque - Éventualité d’une perte; incertitude des rendements futurs.

S

  • Société d’investissement à capital fixe - Société de placement qui émet un nombre fixe d’actions. Ses actions sont négociées à la bourse ou sur le marché hors cote, mais elles ne sont pas rachetables.

  • Société d’investissement à capital variable - Fonds commun de placement qui émet et rachète continuellement des parts, de sorte que le nombre de parts en circulation varie d’un jour à l’autre. La plupart des fonds communs sont à capital variable.

  • Société de courtage (aussi appelée « courtier en valeurs mobilières ») - Société auprès de laquelle les représentants en services financiers sont inscrits. Les sociétés de courtage fournissent leurs services aux investisseurs soit directement, soit par l’intermédiaire d’un représentant. Ces services comprennent l’analyse des besoins financiers du client, l’achat et la vente de parts de fonds de placement pour le client en fonction de ses besoins, la production de relevés de compte et autres renseignements, et la vérification que les représentants respectent la règlementation gouvernementale.

T

  • Taux d’imposition marginal - Taux d’imposition s’appliquant à la dernière tranche du revenu imposable.

  • Taux d’intérêt nominal - Taux d’intérêt annuel d’une obligation.

  • Taux de rendement courant - Taux de rendement annuel que rapporterait à un investisseur un titre acheté au prix du marché. Il est égal au quotient du revenu annuel du titre par le cours de ce titre. Aussi appelé « rendement du capital investi ».

  • Titre adossé à des créances hypothécaires - Titre de propriété dans un bloc de prêts hypothécaires. Le détenteur reçoit des versements périodiques de capital et d’intérêt.

  • Titre de participation - Titre accordant à son porteur une participation dans une société. Les termes « action » et « titre de participation » sont souvent interchangeables.

  • Titres rachetables - Actions privilégiées ou obligations qui donnent à la société émettrice l’option (ou l’obligation) de racheter les titres à un prix déterminé. On les appelle aussi titres remboursables.

U

  • Usurpation d’identité - Type de fraude dans le cadre de laquelle une personne utilise les renseignements d’identification d’une autre personne (date de naissance, numéro d’assurance sociale, adresse, numéro de carte de crédit, etc.) pour emprunter de l’argent ou obtenir d’autres avantages. Vous devez absolument protéger vos renseignements personnels, car si quelqu’un pirate votre identité et emprunte de l’argent, vous pourriez être tenu de rembourser la dette, ce qui pourrait nuire à votre capacité d’emprunt dans le futur. Vous pourriez subir d’importantes pertes de temps et d’argent pour obtenir de nouvelles pièces d’identité, mettre à jour vos dossiers et traiter les demandes de renseignements de tiers.

V

  • Valeur actualisée - Valeur actuelle d’une somme qui sera reçue plus tard. Dans le cas d’une rente, la valeur actualisée est la valeur actuelle d’une série de paiements égaux à recevoir ultérieurement.

  • Valeur au pair - Montant du capital, ou valeur à l’échéance, d’une dette. Aussi appelée « valeur nominale ». Une action privilégiée peut aussi avoir une valeur au pair, qui représente le montant auquel chaque action aurait droit en cas de liquidation de la société.

  • Valeur comptable - 1) Montant de l’actif net appartenant aux actionnaires d’une société, selon le bilan. 2) Prix que vous avez payé pour votre investissement, majoré de tous les rajustements, tels que les distributions, qui ont été réinvestis pour acheter d’autres parts.

  • Valeur de marché ou valeur marchande - Prix auquel un placement peut être vendu à un moment précis. La valeur marchande de vos fonds d’investissement varie quotidiennement. Par conséquent, la valeur de marché de vos fonds sera toujours liée à une date précise, comme le début de la période du relevé ou la date d’achat.

  • Valeur de premier ordre - Terme qui désigne les titres de participation de première qualité.

  • Valeur liquidative par part ou par action - Quotient de la valeur liquidative d’un fonds commun de placement par le nombre de parts ou d’actions en circulation. Cette valeur représente la valeur de base d’une part ou d’une action.

  • Valeur marchande à l’ouverture - Valeur marchande d’un titre au début d’une période donnée.

  • Valeur marchande à la clôture - Valeur marchande de votre placement à la fin de la période visée par votre relevé.

  • Vente à découvert - Vente de titres que l’on ne possède pas. La vente à découvert est faite dans l’espoir de voir le cours des titres vendus chuter et de pouvoir ainsi les acheter à un prix inférieur. Le vendeur à découvert fait de l’argent lorsque le cours de l’action régresse et en perd lorsque le cours progresse.

  • Volatilité - l’ampleur et la fréquence des variations de la valeur d’un placement au cours d’une période donnée. Les placements dont la valeur évolue progressivement ou de façon minime ont une volatilité plus faible que ceux dont la valeur évolue fréquemment ou de façon importante pendant la même période. La volatilité est habituellement mesurée sur une base historique – en d’autres mots, on observe l’évolution passée du placement –, et cette évolution permet d’avoir une idée de ses variations futures, même si personne ne peut prédire l’avenir.