L’arrivée d’un enfant

L’arrivée d’un enfant entraîne d’importants changements dans votre vie. Ëtre préparé financièrement peut contribuer à faciliter la transition vers la parentalité.. Voici quelques étapes que vous pouvez suivre afin de vous préparer à l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille.

1. Mettre à jour de votre budget

Si vous prévoyez de prendre un congé parental ainsi qu’un congé de maternité ou de paternité, vous pouvez vous attendre à un revenu mensuel moindre pour la période du congé.

Vous devrez prévoir les coûts initiaux, par exemple un lit de bébé et un siège pour la voiture. Les frais de garde pour l’enfant pourront être un élément budgétaire important de votre budget dans les mois à venir. Il n’est jamais trop tôt pour mettre de l’argent de côté pour les études postsecondaires de votre enfant.

2. Demander de prestations et de crédits

Les employés qui ont travaillé dans l’année précédant l’arrivée d’un enfant, adopté ou non, peuvent être admissibles à l’assurance-emploi. Faites une demande de prestations dès que vous cessez de travailler pour éviter tout retard dans les prestations.

Une fois l’enfant arrivé, demandez l’allocation canadienne pour enfants, un paiement mensuel libre d’impôt pour les familles ayant des enfants de moins de 18 ans.

Les parents qui adoptent pourraient aussi être admissibles à un crédit d’impôt pour frais d’adoption pour compenser les coûts encourus lors de la procédure d’adoption.

3. Épargner pour les études de votre enfant

Plus vous commencez à épargner tôt, moins vous aurez à épargner sur une base régulière.

Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) aide les parents à épargner en prévision des études postsecondaires de leur enfant. À titre d’ incitatif additionnel, sachez que le gouvernement cotise le même montant que vous, sous réserve d’un montant maximal prescrit.

Le gouvernement canadien fournit des renseignements utiles sur le fonctionnement du REEE, y compris les limites de cotisation et les échéanciers.

4. En prévision des imprévus

Si vous n’avez pas encore souscrit une assurance vie, c’est maintenant le moment de le faire afin de protéger l’avenir financier de votre famille.

L’arrivée de votre enfant est aussi le bon moment d’établir votre testament ou de le mettre à jour. Une partie importante de ce processus consiste à désigner une personne de confiance comme tuteur légal de votre enfant.

Le gouvernement canadien a préparé à l’intention des parents un guide expliquant les facteurs financiers et autres à prendre en compte à l’arrivée d’un enfant.