Les trois étapes pour bâtir un fonds d’urgence

Vous devrez un jour ou l’autre remplacer votre toiture et il se peut que vous deviez éventuellement réparer les freins de votre voiture. Des impondérables surviennent parfois, et il est donc important d’y être bien préparé financièrement.

Un budget est une manière efficace de planifier vos dépenses et vos épargnes chaque mois. Il peut également vous aider à mettre votre argent de côté pour faire face aux imprévus.

Voici trois étapes pour vous lancer dans l’établissement d’un fonds d’urgence :

  1. Déterminez le montant que vous souhaitez épargner. Il s’agit d’un montant qui, à votre avis, couvrirait vos dépenses advenant une urgence. Cette somme est généralement évaluée à six mois de dépenses dans le cas d’une perte d’emploi.
  2. Une fois ce montant établi, intégrez ces épargnes dans votre budget pour bâtir un fonds d’urgence, et ce, jusqu’à l’atteinte de votre objectif. Par exemple, si vous souhaitez épargner 5 000 $, vous pourriez mettre de côté environ 200 $ par mois pendant deux ans.
  3. Décidez où vous souhaitez conserver votre fonds d’urgence. Il pourrait être tentant d’investir votre argent dans des placements qui génèrent des intérêts. Cela dit, prenez garde aux pénalités pour retrait anticipé.

Si vous avez besoin de conseils pour la planification de votre fonds d’urgence ou l’établissement de votre stratégie d’épargne dans l’ensemble, un représentant en services financiers peut vous guider dans ce processus et vous éduquer sur le plan financier. Il n’est jamais trop tard pour devenir un investisseur actif et averti.