Adoptez les cinq habitudes de l’investisseur averti

Lorsqu’il est question de gérer notre épargne, nous sommes nombreux à penser ne pas détenir les connaissances et l’expérience en placement pour réussir par nous-mêmes.

C’est pourquoi la majorité des Canadiens travaillent avec un conseiller financier pour concevoir un plan financier et rester sur la bonne voie.

Voici cinq habitudes qui vous aideront à tirer le meilleur parti possible de votre conseiller :

  1. Munissez-vous d’un plan. Sans aller trop dans les détails, rédigez un plan raisonnable pour vos objectifs financiers à court et à long terme. Il peut s’agir de mettre simplement de l’argent de côté en cas d’urgence ou de concevoir un plan à long terme plus complexe pour votre retraite.
  2. Épargnez un peu tous les mois. Nous connaissons tous la règle d’or selon laquelle on doit « se payer en premier » en mettant de l’argent de côté. Les occasions de dépenser étant nombreuses, il est facile de céder. Établissez un plan d’épargne automatique et soyez enchanté de voir votre épargne croître grâce à la capitalisation.
  3. Lisez vos relevés. Élémentaire, n’est-ce pas? Pourtant, bon nombre de gens ne prennent pas la peine de regarder leurs relevés de placement. Prenez le temps de les lire et posez des questions à votre conseiller s’il y a des choses que vous ne comprenez pas.
  4. Communiquez. Assurez-vous de le tenir informé de tout changement – qu’il soit positif ou négatif – qui pourrait avoir une incidence sur votre situation financière. Déterminer comment sera utilisé un revenu supplémentaire découlant d’une augmentation de salaire est tout aussi important que de rectifier votre plan pour composer avec une perte d’emploi.
  5. Rencontrez votre conseiller de façon régulière. Faites-le, même s’il n’y a pas de changements. Apportez vos relevés à la rencontre et posez des questions sur ce que vous ne comprenez pas.

En 2017, vous avez commencé à recevoir deux rapports annuels. Ces rapports présentent des renseignements concernant le rendement de vos fonds et les coûts de vos placements, dans le cadre d’une initiative appelée MRCC2.

Tirez le meilleur parti possible de ces nouveaux rapports en devenant un investisseur mieux informé et en adoptant de bonnes habitudes d’épargne.