La règle « Bien connaître son client »

Avant de vous fournir des conseils, le conseiller financier doit observer la règle « Bien connaître son client » pour s’assurer de vous fournir des services qui conviennent à votre situation.

Lors de votre première rencontre, votre conseiller financier se renseignera sur :

  • votre état civil
  • votre âge
  • votre profession
  • vos revenus et votre valeur nette
  • le nombre de personnes à votre charge
  • votre degré de tolérance au risque : de faible (ce qui signifie que vous êtes prêt à accepter des rendements plus faibles pour assurer que votre argent est en sécurité) à élevé (ce qui signifie que vous êtes à la recherche d’une forte croissance de votre argent et que vous êtes prêt à accepter des pertes à court terme si cela vous donne une meilleure chance d’obtenir des rendements supérieurs au fil du temps)
  • vos objectifs de placement : par exemple, vous pourriez souhaiter que vos placements vous fournissent des revenus réguliers, même si cela signifie que la croissance à long terme de vos placements sera moins élevée. Ou bien, vous souhaitez réaliser des gains en capital au fil du temps et vous n’avez pas besoin que vos placements vous procurent des revenus à court terme.
  • vos connaissances et votre expérience en matière de placement : d’excellentes à très faibles ou nulles
  • votre horizon de placement : pendant combien de temps vous avez l’intention de garder votre argent investi

Il notera vos réponses et vous demandera de signer le formulaire pour confirmer que l’information est exacte.

Votre représentant en matière de finances pourrait communiquer avec vous de temps à autre pour vous demander de mettre ces renseignements à jour et de signer un nouveau formulaire. Mais n’attendez pas qu’il vous contacte. Informez-le de tout changement majeur dans votre vie, comme un changement d’emploi, votre mariage, l’achat d’une maison et la naissance ou la perte d’un proche.

Vos réponses auront une incidence sur les conseils que votre représentant en matière de finances vous fournira. En veillant à ce que votre profil soit à jour et reflète réellement vos priorités, votre conseiller financier sera en mesure de vous fournir un meilleur service et des conseils qui conviennent à votre situation.

L’Association canadienne des courtiers de fonds mutuels a créé une fiche de renseignements qui présente toute l’information dont votre conseiller aura besoin afin d’ouvrir votre compte.