Changement ou perte d’emploi

De nos jours, la main-d’œuvre est très mobile. Il est de plus en plus fréquent pour les gens de changer plusieurs fois d’emplois au cours de leur vie active, souvent attirés par un défi ou un salaire plus intéressant. Pour certains, il y a une période de chômage entre deux contrats de travail. Les employeurs licencient lorsqu’un changement survient dans les conditions commerciales ou qu’ils sont insatisfaits de la productivité ou de l’intégration du personnel.

En plus de devoir se concentrer sur la recherche d’emploi et le réseautage, il est important de se préparer financièrement à un changement dans votre situation professionnelle.

  • Si vous savez d’avance que votre emploi prendra fin (vous avez décidé de partir ou votre contrat se termine à une date précise), assurez-vous de mettre de côté l’argent nécessaire pour faire face pendant que vous recherchez une nouvelle occasion.
  • Si vous recevez une indemnité de départ de votre employeur et n’avez pas besoin de cet argent pour vos dépenses courantes, vous pourriez consacrer cette somme au remboursement de dettes ou l’investir pour produire un revenu d’intérêt.
  • Si vous avez touché une importante indemnité, songez à en cotiser une partie à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI).
  • Établissez votre budget ou remaniez-le pour vous assurer que l’argent durera aussi longtemps que possible, et évitez de trop dépenser ou d’acheter des articles dont vous n’avez peut-être pas besoin.
  • Faites de votre mieux pour vivre avec l’argent que vous avez épargné dans un compte bancaire ordinaire. Évitez de retirer des fonds de votre REER ou d’autres placements, ce qui vous aidera à garder le cap sur vos objectifs d’épargne à long terme.
  • Si vous n’avez pas le choix et devez retirer des fonds de votre REER, n’oubliez pas que le montant sera imposé au moment du retrait. Lorsque vous produirez votre déclaration de revenus, il se peut que vous récupériez le montant retiré. Vous perdrez cependant les droits à cotisation que vous avez utilisés pour effectuer le placement à l’origine.
  • Sachez que vous ne pouvez pas retirer et déposer de l’argent dans un CELI au cours d’une même année. Mais dans l’année suivant un retrait, vous récupérerez vos droits à cotisation l’année suivante.

Comme pour tout changement majeur, il est important de consulter votre représentant en matière de finances pour passer en revue votre portefeuille de placement et réévaluer votre tolérance au risque. Votre représentant vous aidera à garder le cap sur vos objectifs financiers.